Vacances en vélo : et si on osait ?

0

Pour beaucoup, vacances riment souvent avec farniente : après métro et boulot, c’est souvent avec un grand soulagement qu’on accède au repos. Mais partir en vacances, c’est aussi découvrir et s’émerveiller devant de nouveaux horizons.
Et si on décidait de voyager en vélo pour en prendre plein les yeux ? Zoom sur cette tendance sportive et revitalisante.

La randonnée en vélo : la liberté au bout du guidon

danube-randonnée-vélo

Le Danube en vélo : une façon douce et pratique de découvrir la région

Envie de nouveauté pour vos vacances ? Et pourquoi ne pas tester la randonnée en vélo ?
Il existe en effet des voyages randonnées permettant de découvrir de nouveaux horizons tout en alternant bateau, marche et virée en deux roues.

Les rives du Danube s’y prêtent tout particulièrement. De Vienne à Passau, une « piste du Danube » est à la disposition des cyclistes pour se balader en toute liberté. Très prisée des Allemands et des Autrichiens, c’est une des plus belles pistes cyclables d’Europe.
Au programme : rives verdoyantes, traversée de près de quatre régions différentes, découvertes de châteaux, cités et charme romantique de l’Autriche.
La garantie flânerie, dépaysement et sérénité à bord de son vélo le long du « Fleuve bleu ».

 

La randonnée en vélo : un voyage accessible à tous

Pour découvrir le Danube à vélo, nul besoin d’être sportif de haut niveau.
Les pentes sont douces et pour les moins téméraires, des bateaux hôtels accompagnent le parcours des cyclistes le long du fleuve.
Il est alors possible de suivre l’étape du voyage randonnée depuis le pont du bateau et de profiter de ce dernier plus posément.

randonnée-danube-bateau

Profiter du voyage depuis le bateau : une solution alternative

L’avantage du bateau-hôtel ? On ne s’encombre pas de ses bagages et on retrouve sa cabine chaque soir. De quoi retrouver les forces manquantes aux kilomètres en vélo prévus le lendemain.

Le voyage randonnée, c’est le compromis parfait : on peut choisir de pratiquer une activité sportive ou bien tout simplement de lézarder au gré de ses envies.

Alors, on ose ?

Partager.

Laisser un commentaire